Sécurité : adoption de notre PCS

La Commune de Villennes-sur-Seine vient d’arrêter son Plan Communal de Sauvegarde (PCS), un plan local de gestion de crise. Décryptage.

 

Devenu obligatoire pour les ­communes, le Plan Communal de ­Sauvegarde est un plan local de ­gestion de crise qui s’inscrit dans le cadre des pouvoirs de police ­administrative du Maire pour ­définir "les orientations qu’il faut ­imprimer à la conduite de la mission de ­protection et de secours pour qu’elle réponde aux crises nouvelles et aux ­attentes de la ­population".

En bref, il s’agit  de se préparer, de s’organiser, de se former et de s’entraîner pour être prêt si nécessaire.

Ce PCS comprend un diagnostic des risques et des vulnérabilités ­locales, les dispositifs d’information et de ­diffusion de l’alerte à la ­population en cas d’évènements majeurs et ­internes à la commune. Il prévoit ­l’activation d’une ­cellule de crise, ­l’inventaire des moyens à disposition de la Ville, ­l’organisation ­opérationnelle en fonction de chaque événement pour la protection et le soutien de la ­population. La cellule de crise, constituée d’une équipe d’agents et d’élus réunie pour épauler le Maire, est ­alertée, et le poste de commandement communal (PCC) implanté à la mairie est activé. Le PCC est chargé de l’organisation et de la coordination des actions à mener par la commune.

Des risques majeurs naturels
Pour Villennes, les risques majeurs répertoriés sont de l'ordre ­naturel (inondations, mouvements de ­terrains, précipitations, tempêtes…) ou accidentel par le transport, par voie ferrée, route ou canalisation, de marchandises dangereuses. S’y ajoutent les cas d’attentats gérés en parallèle par le dispositif VIGIPIRATE. 
En cas de danger imminent, l’alerte est diffusée à la population par les réseaux sociaux, la police municipale (mégaphone portatif et sur véhicule), le porte-à-porte, les ­panneaux ­d'affichages électroniques et ­classiques ou le signal national d’alerte : trois sonneries montantes et descendantes d'une minute, ­espacée de 5 secondes chacune (à  ne pas confondre avec la sirène du premier mercredi de chaque mois qui teste le fonctionnement du dispositif). Il est alors prudent de rester chez soi et de se mettre à  l'écoute des radios locales.

PCS et DICRiM
Ce PCS est complété d’un Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRiM) pour ­recenser les gestes essentiels à ­accomplir en cas de catastrophe, avant, pendant et après.

Ce document est consultable à l'accueil de la Mairie, ou en téléchargement : Consulter le PCS / DICRIM

Un document à connaître car nos ­réflexes de protection ne sont pas toujours les plus appropriés.

 

[Article paru dans le Villennes Infos n° 27 de décembre 2019]